Dernier rendez-vous avant les championnats suisses

la saison suisse de VTT marathon, déjà pas très riche en temps normal est réduite à trois courses cette année en raison du coronavirus. Après la Jura Bike Marathon dimanche dernier, c’est au tour de l’O-Tour ce weekend avant la National Park Bike Marathon le weeekend prochain, qui fera office de Championnats Suisses. Urs Huber et Ariane Lüthi seront les deux grands favoris, alors que la nouvelle recrue du Team VTT Papival-Scott-Grand-Raid-BCVs tentera de tirer son épingle du jeu.

Une semaine après une belle édition de la Jura Bike Marathon, c’est au tour de l’équipe de l’O-Tour de s’enthousiasmer, avec des conditions idéales qui s’annoncent du côté d’Alpnach ce dimanche pour la première manche de la Bike Marathon Classics. Le régional de l’étape, Martin Fanger qui a récemment intégré le Team VTT Papival-Scott-Grand-Raid-BCVs aura forcément de grosses ambitions sur la ligne de départ. L’Obwaldien vit à Genève depuis un certain temps mais aime toujours autant retourner dans son canton d’origine. Cette année, il est particulièrement motivé car ses bons résultats des dernières semaines l’ont mis en confiance. Fanger déclare : « Les quelques courses qui ont eu lieu jusqu’à présent cette année ont régulièrement attiré un nombre de coureurs supérieur à la moyenne et malgré celà j’ai souvent pu me maintenir dans le groupe de tête ».

Après la Jura Bike Marathon, les meilleurs coureurs se retrouveront à l’O-Tour

Avec l’O Tour, il a toujours un compte à régler. Il a remporté le semi-marathon lors de sa première année professionnelle en 2009. Mais sur la longue distance, il n’a jamais fait mieux qu’une la troisième place. Cela va changer cette fois-ci. Lors du Jura Bike Marathon, il avait fait longtemps jeu égal avec les meilleurs coureurs, se laissant distancer seulement en fin de course. Urs Huber et Ariane Lüthi, qui avaient respectivement fêté leurs cinquième et quatrième titres de champion de Suisse sur l’O-Tour l’année dernière s’étaient imposés à Vallorbe. Huber a battu le groupe de tête avec son coéquipier Simon Schneller, le champion allemand Sascha Weber et Marc Stutzmann, le vainqueur de l’O-Tour 2017.

Urs Huber compte bien faire aussi bien que l’année dernière

Fanger a atteint la ligne d’arrivée à la cinquième place, deux minutes derrière. Tous ces coureurs seront au départ à Alpnach dimanche. Le groupes des favoris sera complété par le jeune Casey South, qui a étonnamment remporté la médaille de bronze l’année dernière lors de l’O-Tour. Deuxième l’année dernière, Hans-Ueli Stauffer, sera de son côté au départ avec des ambitions bien limitées. Le coureur de Sigriswil a fait une grave chute dans le camp d’entraînement en altitude en juillet et s’est cassé la clavicule, le coude, le sternum et trois côtes. Les poumons avaient également été touchés. Chez les femmes, Lüthi, la septuple championne suisse Esther Süss et Andrea Ming, qui ont partagé le podium l’année dernière, font partie des candidates à la victoire.

Pour la nouvelle présidente du comité d’organisation, Marion Imfeld, l’objectif est clair: « Nous voulons mettre sur pied un événement dans un cadre similaire à celui qui existait auparavant. En plus des coureurs professionnels, les cyclistes amateurs et les jeunes pourront également se tester dans le magnifique paysage d’Obwald. L’événement sera élargi à la catégorie des vélos électriques et à un relais de clubs et d’entreprises », L’O-Tour s’était vu décerné l’année dernière le prix sportif du canton d’Obwald.

Pour les coureurs il s’agira déjà du dernier test avant les chamiponnats suisses qui auront lieu du côté de Scuol le weekend prochain. Urs Huber a pu pleinement se rassurer le weekend dernier avec sa victoire lors de la Jura Bike Marathon, lui qui restait sur deux dernières étapes difficiles lors du Swiss Epic. Chez les dames Ariane Lüthi est également dans une bonne dynamique puisqu’elle avait terminé deuxième de la dernière étape du Swiss Epic avant de s’imposer dans le Jura.

Tags: No tags

Comments are closed.