Foto Martin Platter

Un plateau de rêve pour le Raid Evolénard

Pas moins de huit nationalités seront représentées sur la ligne de départ de la course élite du Raid Evolénard. Si la championne suisse Ariane Lüthi, malade, a du déclarer forfait, Urs Huber sera lui bien là pour défendre son trophée. Et comme la veille il sera encore en Italie pour la Hero Dolomites, inutile de dire qu’il aura fort à faire pour s’imposer à nouveau, étant donné la concurrence. Son expérience du tracé pourrait lui être utile au moment de faire la différence. En l’absence d’Ariane, Esther Süss sera difficile à battre. Le niveau sera également relevé sur la distance de 35km, où le neuchâtelois Nicolas Lüthi, recordman du parcours, sera à nouveau le grand favori.

Après une infection virale qui l’a mis sur la touche pendant près d’un mois, le quintuple vainqueur du Grand Raid BCVs Urs Huber revient en forme au bon moment pour tenter de remporter une troisième fois le Raid Evolénard. Mais la tâche s’annonce compliquée pour le Zurichois, qui sera la veille au départ de la Hero Dolomites en Italie, et qui aura face à lui plusieurs coureurs de tout premier plan, à commencer par l’Allemand Sascha Weber. Heureusement pour lui, le vice-champion d’Europe 2015 qui a remporté déjà deux manches de la coupe du monde cette année tentera aussi le doublé Hero Dolomites Raid Evolénard, tout comme le champion de France Emeric Turcat. Parmis les autres têtes d’affiche, on retrouve l’anglais Ben Thomas, qui vient de terminer ce vendredi à la deuxième place de l’Alps Bike Festival et qui sera un candidat sérieux au podium. Arnaud Rapillard, (6ème), Hansueli Stauffer (12ème) et Gilles Mottiez (17ème) feront aussi la passe de deux et tenteront de bousculer la hierarchie. Dans ce contexte où la plupart des ténors vont enchaîner deux courses le même weekend, le Belge Frans Claes qui arrivera frais aura une belle carte à jouer, lui qui utilisera le Raid Evolénard comme dernière course de préparation avant les championnats belges. Dans des circonstances similaires en 2017, le Fribourgeois Adrien Chenaux s’était imposé à la surprise générale. Il sera donc à surveiller de près cette année.

Urs Huber aura faire à une forte concurrence Foto Martin Platter

Chez les dames, suite au forfait d’Ariane Lüthi, c’est la championne du monde 2010, Esther Süss qui partira avec les faveurs du pronostique. Plusieurs concurrentes seront là pour la première fois, comme par exemple la championne estonienne Greete Steinburg ou encore l’Allemande Bettina Janas et vont tenter d’empêcher Süss de remporter une deuxième victoire, après 2015.

Un geste qu’Esther risque bien de répéter dans l’Hérens Aréna

Pour les coureurs qui n’ont pas encore les jambes pour se lancer sur le 62km, deux alternatives sont également à disposition, avec un 35km et un 24km. Et comme d’habitude, la Bergamont Kids Cup permettra aux enfants de se mesurer sur des parcours de 1.5 à 17km. Pour donner un caractère plus festif à la manifestation, l’arrivée a été déplacée à l’Hérens Aréna. C’est également dans ce décor que les enfants auront la possibilité, la veille de la course, de participer au Kids Coaching Day présenté par les Sirops Morand en compagnie de professionnels de la discipline, emmenés par l’ancien champion du monde Christoph Sauser. Le dimanche, les premiers départs seront donnés sur le coup de 9h00 et la proclamation des résultats aura lieu dès 15h30.

Les jeunes auront droit à nouveau à un entrainement avec les pros
DSC_8767

Les bons sirops Morand présentent le kids coaching day

Depuis quelques années, le Raid Evolénard donne la possibilité aux jeunes de se frotter aux tout meilleurs de la discipline la veille de la course. Cette année, le Raid Evolénard va encore plus loin en proposant non plus une reconnaissance du parcours, mais plutôt des exercices ludiques qui vont permettre aux jeunes d’interagir encore plus avec les champions et de profiter de leurs conseils pour améliorer leur technique ! Au programme un fun parc à proximité de l’Hérens Arena et de nombreux postes le long de la rivière, le tout mis sur pied grâce au soutien des bons sirops Morand ! Rendez-vous dès 15h00 à l’Hérens Arena!

Les athlètes présents pour coacher les jeunes:

Christoph Sauser

Le champion que l’on ne présente plus, celui qui a tout gagner ou presque, titres de champion du monde, médaille olympique, multiple champion suisse, Cape Epic


Ariane Lüthi

Médaillée aux derniers championnats d’Europe, multiple championne suisse, vainqueur du Cape Epic à plusieurs reprises, Ariane est une ambassadrice du VTT suisse au plus haut niveau depuis des années


Sascha Weber

Ancien vice champion d’Europe VTT marathon, le coureur allemand est particulièrement en forme cette année, après s’être imposé sur différentes coupes du monde VTT marathon!


Frans Claes

Double champion de belgique, médaillés sur plusieurs manches de la coupe du monde VTT Marathon, Frans sera à Evolène pour la troisième fois


Adrien Chenaux

Vainqueur du Raid Evolénard en 2017, cet ancien champion suisse de contre la montre a parfaitement su faire la transition au VTT et compte bien être au top à nouveau cette année


Arnaud Rapillard

Vainqueur du Raid Evolénard en 2014, Arnaud Rapillard porte haut les couleurs du VTT valaisan, en ayant remporté notamment la MB Race et la course des chemins du Soleil!


Bettina Janas

Ancienne championne du monde XTERRA U25, la championne allemande est régulièrement aux avant-postes sur les world series!


Anthony Grand

Coureur polyvalent par excellence, à l’aise aussi bien en XC qu’en cyclocross ou marathon, Anthony sera présent comme presque chaque année pour coacher les jeunes!


Lars Schnyder

Ancien routier, Lars s’est reconverti au VTT il y a deux ans, le coureur du Team Papival Bergamont participera pour la deuxième fois au kids coaching day.


Gilles Mottiez

Médaillé au championnat suisse de cyclocross U23, Gilles est le Valaisan qui monte, aussi bien en VTT qu’en cyclocross!


Un aperçu de ce qui vous attend le 15 juin à Evolène, de 15h à 17h:

De quoi améliorer la technique des jeunes sur leur VTT !
chenaux4

Adrien Chenaux, le Fribourgeois qui roule de suprises en surprises

Un changement d’équipe, de nouvelles priorités au niveau professionnel, moins d’heures d’entraînement et moins de courses au programme en début d’année, tout laissait penser qu’Adrien Chenaux allait avoir besoin d’un peu de temps pour retrouver son niveau. Et pourtant, au moment d’entamer les choses sérieuses, Adrien Chenaux a tout de suite répondu présent. Engagé sur l’épreuve UCI du Mythic Chrono Vélo Vert Festival à Villard de Lans où il visait une qualification pour les Mondiaux en Valais, le Fribourgeois n’a pas fait dans le détail en prenant une magnifique deuxième place derrière le belge Sébastien Carabin. D’excellente augure pour les courses de juin qui se profilent à l’horizon, à commencer par le Raid Evolénard… Entretien :

Pour la saison 2019, tu es passé du Team Papival Bergamont au Team BMC Fribourg. Qu’est ce qui a motivé ce changement d’équipe ?

Alors oui, plusieurs facteurs ont fait que j’ai changé à l’inter-saison. J’ai rejoins avec mon frère Florian (spécialiste de cross-country) le Team VTT BMC Fribourg, une équipe qui existe depuis quelques années déjà mais qui ne comptait « plus que » 2 coureurs actifs sur le circuit l’an passé. Se rapprocher d’une équipe de son canton, redonner un nouvelle dynamique à ce team avec des partenaires d’entraînement et même de club est quelque chose de très motivant ! J’ai passé 3 magnifiques saisons avec Alain Glassey : plus qu’un manager, un vrai passionné de cyclisme ! Que d’émotions partagées avec toute son équipe. Encore MERCI à lui. Enfin, j’ai aussi ré-orienter ma « carrière » sportive.

Sur la ligne de départ du Roc d’Azur en compagnie de son frère pour leur dernière course sous les couleurs du team d’Alain Glassey

Après avoir côtoyé les tous meilleurs Suisse de la discipline pendant deux ans, tu semblais mûr pour franchir un nouveau cap cette saison… Qu’est ce qui t’a décidé à ne pas poursuivre à 100% dans cette direction ?

J’ai eu la possibilité de commencer en janvier un Brevet Fédéral de technicien en géomatique en cours d’emploi. C’était le moment ou jamais pour moi ! Du coup, j’ai revu mes ambitions dans le VTT. Pas forcément à la baisse mais avec plus de recul et plus ciblé. Honnêtement, je n’avais pas bcp d’attentes en changeant de discipline en 2016. Mais alors qu’est-ce que je me suis surpris et pris bcp de plaisir ! Courses après courses, j’ai montré une belle régularité et des progrès tant au niveau technique que physique. Décrocher un contrat dans un team professionnel aurait été la cerise sur le gâteau, l’aboutissement. Malgré tout cela, le plaisir pris au quotidien sur et en dehors du vélo est quelque chose de primordial et que j’ai envie de garder … pour longtemps. Je veux continuer sans regret !

En dehors d’Urs Huber et d’Ariane Lüthi il n’y a personne qui vit du VTT marathon en Suisse. Est-ce que tu penses que c’est possible de mener ce genre d’aventure en Suisse romande ?

Je pense que le fait d’être romand n’est pas un avantage mais non plus un inconvénient ! A nous romands de nous imposer et aussi de s’intégrer avec la langue et la mentalité. A l’heure actuel, le VTT Marathon compte relativement peu de professionnels à proprement dit : l’Italie doit être la nation qui compte le plus de « pro ». Le fait que cette discipline n’est pas olympique en est probablement une cause mais c’est aussi logique en rapport avec le cross-country. Malheureusement, les temps changent et il est de plus en plus compliqué de décrocher un contrat, quelque soit la pratique du cyclisme …

Soulagement de terminer un Championnat du Monde – Auronzo du Cadore/ITA

Tu viens de prendre une belle deuxième place au Vélo Vert Festival. Est-ce que tu t’attendais à être déjà aussi bien placé à ce moment de la saison?

Je pourrais comparer cette surprenante 2ème place avec ma victoire sur le Raid Evolénard 2017 ! Je ne m’attendais pas à me retrouver si bien placé surtout à cette période de la saison. Mon but premier était d’assurer la qualification (Top 20) pour les Championnats du Monde VTT Marathon à Grächen en septembre. L’objectif a donc été pleinement accompli. Monter sur un podium d’une manche de l’UCI VTT Marathon Séries est aussi une belle satisfaction et montre ma progression depuis mes débuts dans la discipline en 2016.

Une belle surprise lors du Mythic – Chrono Vélo Vert Festival à Villard de Lans

La Garmin Bike Cup lance cette année une nouvelle série Marathon avec le Raid Evolénard, La Jura Bike Cup et la Barillette. Est-ce que ça va être un objectif pour toi cette saison ?

Ces nouvelles courses sont vraiment un plus pour dynamiser la participation à ces événements ! On voit que de plus en plus de bikers aiment se lancer des défis et les distances « marathon » remplissent ce critère. Il faut aussi féliciter et encourager tous les organisateurs de ces courses qui doivent s’investir énormément pour mettre sur pied leurs compétitions.

Quels vont être les gros rendez-vous pour toi cette saison ? Est-ce que tu as un objectif particulier lors des championnats du Monde qui auront lieu en Valais ?

Mes objectifs pour la suite de la saison seront les courses qui correspondent le mieux à mon point fort; la bosse. Je pense donc au Raid Evolénard, à la BerGibike mais aussi et surtout au Grand Raid Verbier-Grimentz ! Je ne veux pas me donner d’objectif chiffré car je dos aussi tenir en compte la diminution de mon nombre d’heures d’entraînement qui pourra peut être me faire défaut sur la distance. Concernant les Championnats du Monde en Valais, il sera très certainement compliqué mais pas impossible de ré-éditer ma 40ème place obtenue l’année passée en Italie !

cof

PowerBar, notre nouveau partenaire qui va vous booster le 16 juin!

Quoi de plus important qu’un ravitaillement au top pour vous permettre de vous surpasser le 16 juin, que ce soit sur le 24km, sur le 35km ou sur notre parcours marathon de 62km pour 2600m de dénivelé? Avec PowerBar, le Raid Evolénard a trouvé le partenaire idéal et son représentant pour la Suisse romande, Thomas Heitland, vous donne quelques conseils pour optimiser votre approvisionnement en énergie avant, pendant et après la course!

Le marché de la nutrition sportive regorge de marques et c’est un peu difficile pour le consommateur de s’y retrouver… Qu’est-ce qui distingue PowerBar de la concurrence ?

Le savoir-faire de PowerBar dans l’alimentation sportive repose sur plus de 30 ans d’expérience. Depuis 1986, nous développons des produits élaborés par des sportifs pour des sportifs. Pour cela, nous n’utilisons que des ingrédients de haute qualité et attachons une grande importance au goût. Ainsi, nous apportons à tous ceux qui aiment l’activité sportive la bonne alimentation au bon moment. Qu’ils soient athlètes de compétition ou sportifs amateurs.

Pour que le consommateur trouve plus facilement son produit, on signifie nos produits avec différents couleurs:

  • La gamme doré : Emballage or/gris : Gamme endurance et performance, produits riche en glucides pour avant et pendant l’effort.
  • La gamme verte : Active et naturel. Principalement riche en glucides, ingrédients naturels, délicieux au goût.
  • La gamme bleu : Produits riche en protéines pour la récupération après l’effort. En plus, emballage bleu clair signifie « low sugar » (pauvre en sucres).
Les produits PowerBar seront présents à chaque ravitaillement!

Le coureur moyen qui se lance sur le Raid Evolenard part pour plus de cinq heures d’effort. Quels sont les points critiques à suivre pour bien gérer l’apport énergétique pendant la courses?

Le plus important est un bon repas riche en glucides la veille et un bon petit-déjeuner également riche en glucides, idéalement environ 3 heures avant la course.
Pendant la course, faites le plein d’énergie à chaque poste de ravitaillement ! N’oubliez pas de vous hydrater régulièrement, surtout quand il fait chaud.

Quels sont les produits PowerBar qui seront à disposition des coureurs sur les différents postes de ravitaillement ?

Il y aura tout d’abord les barres « Natural Energy », avec des ingrédients naturels et qui ont très bon goût. Ensuite il y aura aussi les « Powergel Shots » comme fournisseur d’énergie pour la dernière montée. Et sur tout le parcours, notre boissons isotonique « Isoactive » , riche en sels minéraux et glucides.

Chocolatées, fruitées ou salées, il y en aura pour tous les goûts!

L’alimentation juste après la courses est aussi critique pour une bonne récupération. Quels sont les produits à privilégier à ce moment-là ?

Dans les premiers 30 minutes après l’effort, on conseille de consommer une barre protéinée ou un shake de récupération comme notre « Recovery Max 2.0 ». Après l’effort, les protéines sont important pour nourrir nos muscles blessés.

Powergel, le petit plus qui devrait vous permettre de passer sans difficulté la dernière bosse!

Entre le Raid Evolénard et le Grand Raid BCVs, PowerBar se place clairement dans le paysage VTT marathon en Suisse Romande. Est-ce que c’est une discipline qui plait particulièrement à PowerBar ?

Oui, nous sommes fan de VTT. Nous sommes très fiers d’être partenaire officiel de courses réputées comme le Raid Evolenard et le Grand-Raid BCVS.

raid-evolènard-2017-135-copyright-jan-geys-2vojomag-1

Le Raid Evolénard, l’authenticité en plus

Ces dernières années le Raid Evolénard a connu un succès croissant, attirant des amateurs de VTT de plus en plus nombreux, qui n’hésitent désormais plus à franchir la frontière pour participer à cette course. Les raisons de ce succès sont nombreuses, mais une grande part est tout simplement due à la beauté des paysages traversés et au soin porté par les organisateurs pour accueillir aussi bien que possible tous les participants, des enfants aux professionnels.

Loin des stations alpines aux infrastructures surdéveloppées, Evolène se démarque par son patrimoine préservé, ses traditions bien ancrées, et une nature intacte qui en font une destination idéale pour tous les amateurs de sport d’endurance. Le fait qu’Evolène ait été élu plus beau village de Suisse en 2012 n’est pas une surprise, et doit sans aucun doute beaucoup au charme authentique de sa rue centrale, qui regorge de bonnes adresses pour les amateurs de spécialités valaisannes. Et c’est justement dans cette rue centrale que le départ du 23ème Raid Evolénard sera donné le 16 juin prochain. Le fait que de nombreux champions de niveau international comme Urs Huber, Sascha Weber, Ariane Lüthi ou Frans Claes seront à nouveau au départ ne doit pas grand-chose au hasard.

Urs Huber, Frans Claes, Emeric Turcat, Adrien Chenaux sur le parcours du Raid Evolénard. Foto Martin Platter

A peine après avoir quitté Evolène, le tracé emmène les coureurs à travers de magnifiques hameaux à l’architecture typique de la région, qui surplombent la vallée. Après une première montée de 600m de dénivelé, un single assez technique offre un peu de répit aux coureurs, qui vont ensuite devoir affronter une deuxième ascension qui va amener les coureurs jusqu’à l’alpage de l’étoile, à un peu plus de 2200m d’altitude. De là, les coureurs vont plonger jusqu’au fond de la vallée. Déjà 35km parcourus et les participants du petit parcours n’auront alors plus qu’à franchir la ligne d’arrivée.

Pour les coureurs engagés sur le marathon, c’est une autre histoire, puisqu’ils vont partir à l’assaut de l’autre côté de la vallée. La première partie de la montée emprunte un chemin pédestre pour arriver jusqu’au village de la Forclaz. Là un nouveau ravitaillement va permettre aux coureurs de prendre quelques forces avant de poursuivre la montée sur une route forestière à fort pourcentages pour arriver finalement au mayen du Tsaté. Depuis là, une portion ludique sur un single avec une vue imprenable sur le fond de la vallée permet à nouveau de récupérer. Mais pas pour longtemps, puisqu’une dernière montée, interminable doit encore amener les coureurs jusqu’au point culminant de la course, à près de 2500m d’altitude.  La récompense qui attend les coureurs est à la hauteur des efforts fournis, puisqu’une magnifique descente de 1100m de dénivelé, majoritairement sur des singles, emmène alors les coureurs jusque sur la ligne d’arrivée aux Haudères.

Pour cette nouvelle édition, les organisateurs, qui attendent l’organisation des Championnats d’Europe en 2021, ont prévu de nombreuses nouveautés. Tout d’abord un concours hebdomadaire qui permet aux inscrits de remporter chaque semaine de magnifiques prix jusqu’à fin avril. Ensuite une arrivée déplacée à l’Hérens Arena, une enceinte inaugurée en 2017 pour accueillir les fameux combats de reines typiques de la région, et qui va donner un cadre encore plus spectaculaire aux arrivées des différentes courses. Pour rendre la course encore plus palpitante et doper la motivation des participants dans les passages difficiles, des animations musicales ainsi que deux Grand Prix de la Montagne vont attendre les coureurs. Tout d’abord le Grand Prix Garmin, sur un single track de 6km puis le Grand prix Bergamont, dans les pourcentage les plus élevé de la course. Le samedi avant la course, les enfants auront également la possibilité d’affiner leur technique lors du Sirop Morand Coaching Day, en compagnie de coureurs professionnels, emmenés par l’ancien Champion du Monde Christoph Sauser. Si on ajoute à cela des courses gratuites pour les enfants jusqu’à 14 ans, on comprend bien vite que le Raid Evolénard est également le rendez-vous incontournable pour les cyclistes qui veulent participer à une course VTT en famille. Les inscriptions sont ouvertes en ligne, sur www.raidevolenard.ch jusqu’au 12 juin minuit ! A vos agendas !

pict_large

Le pack Specialized mis aux enchères pour la fondation Songo

Depuis l’année dernière, le Raid Evolénard soutient la fondation Songo, crée par Christoph Sauser en 2008 pour aider les enfants défavorisés des bidonvilles de Kayamandi à sortir de la pauvreté. En tant que participants au Raid Evolénard, vous avez la possibilité de faire un don lors de votre inscription à la course, mais aussi de participer à la mise aux enchères du pack Specialized sur notre site. Explications:

Une paire de chaussure S-Works Recon (399.90 CHF), un casque S-Works Prevail II W/ ANGi (349.90 CHF) des gants et des chaussettes Specialized, voilà le pack Specialized qui est mis aux enchères dès aujourd’hui sur notre site web. Le principe est simple, le pack complèt vous est proposé pour un prix de départ de 330 CHF et vous avez jusqu’au 31 mai pour faire votre mise! Le gagnant pourra ensuite nous transmettre les tailles des articles désirées, et le tout lui sera remis le jour de la course à Evolène, directement par Christoph Sauser!

Pack Specialized

mise de départ: 330 CHF

Le produit de la vente, tout comme les dons que vous avez faits lors de votre inscription sur le site de MSO-Chrono, seront intégralement reversés à la fondation Songo.

Ce montant sera alors utilisé pour continuer à soutenir les enfants défavorisés des bidons villes de Kayamandi, en leur mettant à disposition des infrastructures scolaires et sportives, afin de les aider à sortir durablement de la situation précaire dans laquelle ils vivent!

ccs-62657-0-05821300-1547212982

Les nouvelles du Mercato

Avec le transfert d’Alban Lakata, le Team Bulls d’Urs Huber a sans aucun doute réalisé la grosse opération de l’hiver. Mais derrière et aussi bien au niveau national que régional, de nombreux changements d’équipes ont été effectués, avec notamment le transfert d’Ariane Lüthi au Kross Racing Team. Tour d’horizon en quatre points:

Lakata/Platt, le duo des légendes au Cape Epic

A eux deux ils ont sans doute le plus beau palmarès de l’histoire du VTT marathon : sept médailles au championnat du Monde, tout autant au championnat d’Europe et cinq victoire au Cape Epic. La présence de ces deux coureurs va définitivement faire du Team Bulls une référence dans le milieu marathon. Dans un contexte où les équipes ont plutôt tendance à réduire le nombre de coureurs, ce transfert a de quoi surprendre, mais c’était sans doute une opportunité à côté de laquelle les managers du team n’ont pas voulu passer… Alban Lakata se retrouvait sans équipe après la dissolution du Team Topeak-Ergon alors que Karl Platt se retrouvait lui sans coéquipier pour sa course fétiche, le Cape Epic puisque Urs Huber allait désormais faire la paire avec Simon Stiebjahn. Lorsque Alban Lakata a approché Karl Platt pour lui demander s’il était intéressé à faire équipe avec lui, l’Allemand n’a donc pas réfléchi longtemps ! Reste à voir si les deux vétérans vont réussir l’incroyable exploit de décrocher une sixième victoire pour Karl et une première pour Alban au Cape Epic.

Un duo qui va faire parler de lui cette saison

Le team Bulls va également renforcer sa présence en Suisse, puisque l’ancien coureur du Team BiXS, Hansueli Stauffer, vice-champion Suisse en titre et vainqueur de l’O-Tour (World Series) la saison dernière va désormais courir sous les couleurs du Team Bulls Bike Schweiz. Le coureur Bernois va donc courir cette saison avec le même matériel que le champion de Suisse Urs Huber.

Un nouveau Bulls en Suisse

Ariane Lüthi rejoint le Kross Racing Team

Le team Spur d’Ariane Lüthi a lui aussi décidé de mettre un terme à ses activités, laissant la championne de Suisse XCM sur le carreau. Mais après quelques semaines de doute, la Bernoise a parfaitement pu rebondir en signant un nouveau contrat avec l’ancien team de Jolanda Neff, l’équipe polonaise Kross Racing Team. Ariane retrouvera une des meilleures spécialistes du circuit XC et marathon avec  Maja Włoszczowska. L’équipe partira donc avec de grosses ambitions sur les courses marathon, mais aussi sur les courses par étape, où Ariane apportera une expérience bienvenue. Le plan de courses de l’équipe sera publié bientôt, mais on peut déjà imaginer qu’Ariane aura l’occasion de découvrir quelques nouvelles courses en Pologne!

Les nouvelles couleurs de la championne suisse de marathon

Des allées et venues pour le team Papival Bergamont

Pendant ces trois dernières saisons, le Team Papival Bergamont a pu compter sur la présence des frères Chenaux, qui ont défendu avec brio les couleurs du team sur le circuit Marathon avec Adrien et sur le circuit cross country avec Florian. Afin de continuer à progresser sur le circuit coupe du Monde XC pour Florian et de mieux concilier son activité professionnelle et le VTT pour Adrien, les deux fribourgeois ont décidé de rejoindre le Team BMC Fribourg. L’autre départ qui marquera l’équipe Papival Bergamont, c’est celui de Gilles Mottiez. Le talentueux espoir valaisan va retrouver le Team SWTY Mountain Tschopp de son entraîneur Arnaud Rapillard. Ces départs n’ont pas entamé la motivation du manager Alain Glassey, qui fidèle à son engagement pour aider des jeunes ambitieux à vivre leur passion, a engagé cette année quatre nouvelles recrues, avec Kévin Georges, Fabien Monnier, Tristan Gaspoz et Dimitri Morard. Des coureurs qui auront à coeur de monter sur les podiums aussi bien sur les courses régionales que nationales.

Des nouveaux coéquipiers pour les frères Chenaux

Un team SWTY Mountain Tschopp qui voit loin

Organisé ces dernières années autour de deux puis trois coureurs, le team de Johann Tschopp prend de l’envergure cette année. Deux jeunes prometteurs, Gilles Mottiez (21 ans) et Cédric Pacios (18 ans) rejoignent en effet Arnaud Rapillard, le champion de France Marathon Emeric Turcat et Jérémy Gadomski. Avec ces nouveaux coureurs, le team SWTY Mountain Tschopp se projette évidemment dans le futur, et montre la couleur pour les championnats d’Europe VTT marathon 2021 qui auront lieu du côté d’Evolène et où ces jeunes auront une belle occasion de briller devant leur publique!

Gilles Mottiez et Cédric Pacios, deux jeunes qui vont faire parler d’eux!
Foto Martin Platter

Les inscriptions sont ouvertes

Le Raid Evolénard revient en 2019, plus motivé que jamais à vous faire vivre un fantastique weekend de VTT dans le Val d’Hérens ! Au programme, pas de révolution, mais de nombreuses nouveautés qui vont contribuer à vous faire passer une journée encore plus inoubliable que ces dernières années. Au moment d’ouvrir les inscriptions, nous vous livrons un petit aperçu de ce qui vous attend les 15 et 16 juin prochains :

Une arrivée qui déménage à l’Hérens Arena

Depuis 2016, l’Hérens Aréna constitue le lieu incontournable de multiples évènements qui ont lieu dans la commune d’Evolène. Combats de reines, concerts, démonstration de trial en été ou encore stade de biathlon en hiver, l’Hérens Arena a déjà accueilli de nombreuses manifestations. A deux ans des championnats d’Europe, les organisateurs du Raid Evolénard ont décidé de donner un cadre plus grandiose et festif aux arrivées des différentes courses.

Une série pour la course marathon

Jusqu’ici, seul le parcours 35km du Raid Evolénard faisait partie d’une série. A partir de cette année les coureurs du parcours marathon auront aussi droit à leur propre série, puisque la Garmin bike cup se disputera cette année aussi bien sur des parcours cross country que sur des parcours marathon. Et à ce niveau-là, la découverte sera au rendez-vous puisque deux des trois manches qui compteront pour le classement final seront complètement inédites, avec une nouvelle course, la Jura Bike Marathon et un nouveau parcours sur la Barillette !

De nouvelles attractions sur le parcours

Afin de rendre la course encore plus palpitante, les organisateurs ont prévu différentes nouveautés sur le parcours, avec entre autres des courses dans la course de chaque côté de la vallée ou encore des animations musicales afin de doper votre motivation dans les passages difficiles !  Plus de détails seront dévoilés au printemps !

Foto Martin Platter

Un Coaching Day sous une nouvelle forme

Ces dernières années, la reconnaissance des parcours la veille de la course a connu un succès grandissant, avec plus de 120 jeunes présents lors de la dernière édition. Cette année, cette activité sera présentée par les bons Sirops Morand et organisée sous la houlette de Christoph Sauser, avec au programme plus d’exercices techniques et une interaction renforcée entre les jeunes et les pros ! Les inscriptions se font en même temps que l’inscription à la course et restent gratuites!

Quels champions pour accompagner Sauser en 2019?

Un site web revu et corrigé !

Afin d’améliorer votre expérience en ligne, le site du Raid Evolénard a été complètement remis à jour. Disponible en français et en allemand, le but est de faciliter la navigation, de vous permettre de trouver plus facilement les informations concernant votre parcours préféré et de vous permettre de découvrir avec encore plus de plaisir les différents articles que nous allons continuer à mettre en ligne !

DSC_8742

Des champions exceptionnels pour coacher les kids le samedi aux Haudères!

Depuis trois ans, le Raid Evolénard met sur pied une séance de reconnaissance du parcours la veille de la course, mais jamais le niveau des pros présents n'aura été aussi élevé! Jugez plutôt: Christoph Sauser, Urs Huber, Ariane Lüthi, Alice Pirard, Frans Claes et Adrien Chenaux seront tous là pour coacher les champions de demain! Autant dire que les jeunes qui seront présents le samedi 9 juin à Evolène de 14h à 16 auront une occasion unique de rencontrer des champions d'exception et de bénéficier de conseils avisés. Et comme les courses de la Bergamont kids cup le dimanche, cette séance d'entraînement du samedi est entièrement gratuite pour tous les jeunes jusqu'à 16 ans! Et si vous n'êtes pas déjà inscrits pour cette séance lors de l'inscription à la course, vous pouvez encore le faire en remplissant le formulaire en bas de page. Rendez-vous sur l'aire de départ aux Haudères samedi 9 juin à 14h00!

Christoph Sauser

Multiple champion du monde, médaillé olympique, champion national aussi bien en cross country qu'en marathon, Christoph Sauser a marqué l'histoire du VTT suisse. Avec cinq victoires lors du Cape Epic, véritable Tour de France du circuit VTT, il détient le record de victoires sur l'épreuve! Après avoir mis un terme à sa carrière en 2015 sur un titre de vice champion du Monde marathon, il a effectué l'année dernière un come back lors du Cape Epic, où il a terminé avec Jaroslav Kulhavy à la deuxième place derrière le team Scott de Nino Schurter! Et si depuis il a définitivement quitté le circuit pro, il n'a pas cessé de s'entraîner et de courir pour le fun, puisqu'il a terminé 10ème du dernier Grand Raid! 

Urs Huber

Recordman du Grand Raid avec cinq victoires et le meilleurs temps absolu en moins de 6h, Urs Huber mérite amplement son surnom de roi du Valais! Mais il est aussi une star bien au delà des frontières suisses puisqu'il fait partie des tout meilleurs coureurs marathon au niveau mondial. Médaillé au championnat du Monde, multiple vainqueur en coupe du Monde il a également remporté le Cape Epic en 2016 en compagnie de son coéquipier au sein du Team Bulls, Karl Platt, l'année même où il remportait son dernier titre de Champion Suisse lors du Raid Evolénard!

Ariane Lüthi

Véritable star en Afrique du Sud où elle réside la moitié de l'année, elle doit son statut à ses cinq victoires au Cape Epic. Durant sa carrière elle a aussi remporté deux titres de Championne Suisse, en 2013 et en 2016 lors du Raid Evolénard. Elle apprécie bien le Valais puisqu'elle a remporté le Swiss Epic en 2014 et détient également le record du parcours sur le Grand Raid BCVs. Cette année elle a déjà démontré qu'elle est en forme puisqu'elle a déjà remporté la médaille de bronze lors des Championnats d'Europe en avril dernier en Italie!

Frans Claes

Venu d'un pays où le VTT n'est pas le sport national, Frans Claes fait malgré tout partie des meilleurs spécialistes de la discipline. Vainqueur du classement général de la discipline en 2017, Frans Claes a depuis remporté également deux manches de la Coupe du Monde. Avec deux titres de Champion Belge, il est forcément un des meilleurs coureurs dans son pays. Déjà présent lors du Raid Evolénard l'année dernière, il avait dû se contenter de la 4ème place. Il sera cette année à n'en pas douter un des grands favoris pour la victoire aux Haudères.

Alice Pirard

Quintuple Championne de Belgique en titre, la coureuse du team Merida-Wallonie collectionne également les podiums dans son pays en cross country. Alice Pirard s'aligne aussi régulièrement sur les courses par étape et a remporté l'année dernière le Crocodile Trophy, le pendant australien du Cape Epic. Elle a aussi participé l'année dernière au Swiss Epic, en compagnie d'Ariane Lüthi où elles avaient terminé à une belle deuxième place après avoir remporté le prologue.

Adrien Chenaux

Venu de la route où il avait remporté un titre de Champion Suisse de contre la montre, Adrien Chenaux du Team Bergamont Papival a franchi un palier l'année dernière en remportant coup sur coup le Raid Evolénard et la Bergibike. Son excellent début de saison lui avait d'ailleurs valu de porter le maillot de leader de la Garmin Bike Marathon Classics quasiment jusqu'à la dernière étape. Régulier tout au long de la saison, il avait également accroché une belle cinquième place lors du Grand Raid BCVs. Mais pour le coureur Fribourgeois qui a encore une belle marge de progression, nul doute que le meilleurs reste à venir!

Pour s’inscrire:


Fields marked with an * are required













GBC-EVO-2

Le programme complet du Raid Evolénard vient de sortir!

Le programme du Raid Evolénard est finalement disponible en version pdf! Vous y retrouverez toutes les informations relatives à la 22ème édition et en particulier un changement majeur au niveau des horaires de départs puisque les participants aux 62.5km partiront à 9h00 alors que les participants à la Garmin Bike Cup (35km) et au parcours fun (24km) partiront à 9h30. Du coup le bureau de course restera ouvert jusqu'à 8h30 pour les parcours courts!

Bonne lecture!