RECM-85

Interview # 4 Ariane Kleinhans

Ariane Kleinhans se profile comme la spécialiste des courses VTT par étape, avec à son palmarès deux victoires au Cape Epic en 2014 et 2015, et une victoire lors de la première édition du Swiss Epic. La plus sud africaine des VTTistes suisse avait par ailleurs terminé deuxième des derniers championnats suisses lors de l’Eiger Bike Challenge. A 6 semaines des championnats suisses à Evolène, elle nous en dit un peu plus sur ses objectifs pour la suite de la saison!

Cette année a parfaitement commencé pour toi avec une deuxième victoire de suite au Cape Epic. Et depuis tu as encore gagné deux autres courses en Afrique du Sud. J’imagine que tout va plutôt bien pour le moment?

Oui, je suis vraiment contente avec mon début de saison. La victoire au Cape Epic était un objectif particulièrement important pour moi, puisque ça me permet de garantir mes contrats pour l’année prochaine. Mais j’ai aussi pu améliorer mes performance depuis l’année dernière, comme le montre mes données de puissance, donc je suis très optimiste pour les courses en Europe.

Tu vis en Afrique du Sud en hiver, un avantage pour être prête tôt dans la saison. Comment est-ce que tu gères ta saison ?

Mon équipe RECM et tous mes sponsors sont basés en Afrique du Sud et attendent de moi que je cours là-bas autant que possible. La saison commence déjà en Janvier donc c’est important pour moi d’être en forme très tôt, surtout pour l’Absa Cape Epic. C’est certainement mieux de s’entraîner en été ici plutôt qu’en hiver en Suisse, mais si on arrive en forme trop tôt, ensuite c’est difficile d’être performant sur les courses en Europe. Cette année j’ai planifié ma saison pour ne pas atteindre mon pic de performance en mars déjà, mais plutôt faire la base jusqu’au Cape Epic pour atteindre ma meilleure forme lors des championnats suisses et des championnats du monde fin juin. L’année dernière ça n’avait pas vraiment bien été lors de ces courses, mais j’espère que j’aurai le bon timing cette année.

Fin juin sera chargé avec les championnats suisses à Evolène, une semaine avant les championnats du monde à Val Gardena. Quels sont tes objectifs sur ces deux courses?

J’aimerai vraiment gagner les championnats Suisse, C’est un tel honneur d’avoir le maillot à croix blanche pour une année. Et j’espère gagner une médaille aux championnats du monde. Je pense que les deux sont possibles, si je suis au top de ma forme et que tout se passe bien!

L’année dernière tu as fini deuxième derrière Esther Süss au championnat Suisse. Qui seront tes principales adversaires cette année?

Esther est définitivement la favorite pour cette course et sera très difficile à battre. Mais Milena Landtwing est aussi une super coureuse, quand elle est au top de sa forme. L’année dernière c’était une bataille très serrée avec elle pour la deuxième place. Et je suis sûr qu’il y aura d’autres filles très fortes, comme Cornelia Hug, Florence Darbelley et peut-être même quelques coureuses de cross-country, ce qui va rendre cette course très passionnante.

L’année dernière tu as gagné le grand Raid entre Verbier et Grimentz, et ensuite le Swiss Epic, deux courses qui se déroulent en Valais. C’est une région que tu apprécies bien…

Oui, tout à fait, j’adore le Valais ! Quand j’étais petite on venait souvent skier à Nendaz avec ma famille et je garde d’excellent souvenir de cette période. Je pense que c’est pour ça que je suis vraiment une personne de la montagne. Le Valais a certaines des montagnes les plus spectaculaires du monde, et autant de magnifiques trails pour le VTT. Quand je montre à mes amis sud-africains des photos du Swiss Epic, ils sont vraiment impressionnés. En plus de ça il y a toujours une atmosphère spéciale sur les courses en Valais, les gens savent comment créer une ambiance particulière. Monter le pas de Lona au Grand Raid c’est un peu comme grimper l’Alpes d’Huez au Tour de France. Je me réjouis vraiment de courir ces championnats suisses en Valais!

Est-ce que tu as eu l’occasion de jeter un œil au parcours? Tu penses que ça va te convenir avec ses 62.5km, ses 2600D+ et des passages à plus de 2600m d’altitude ?

J’ai juste regardé en vitesse sur le site web et j’ai essayé de me rappeler les parcours que j’avais faits autour d’Evolène pour préparer le Grand Raid. J’aime les montées et je pense que c’est un parcours qui peut bien me convenir, mais ce sera la même chose pour la concurrence, surtout pour Esther, qui est une grimpeuse exceptionnelle. Je vais passer quelques jours à Evolène avant la course pour bien reconnaître les parcours.

Quels seront tes objectifs pour la suite de la saison après les championnats du monde?

Je ne suis pas encore sûre de ce que je vais faire en Juillet, mais je pense faire quelques courses XC en Suisse. Avec la coupe du monde à Lenzerheide et les  championnats suisses proche de chez moi, je vais sûrement passer un moment là-bas. Ensuite je vais rentrer en Afrique du Sud pour deux marathons nationaux après quoi je vais revenir en suisse pour l’Eiger Bike Challenge, le Grand Raid et sûrement les Swiss Epic.

Merci et bonne suite de saison!

sportograf-57062213_lowres

Interview # 3: Esther Süss

Esther Süss a quasiment tout gagné durant sa carrière en VTT marathon:  un titre de championne du monde, deux titres de championne d’Europe, un diplôme olympique, un Cape Epic, et probablement au moins une fois toutes les courses en Suisse.
Et elle a à nouveau démarré fort cette saison, avec deux deuxièmes places en BMC Cup derrière Jolanda Neff ! Et c’est tout aussi rapidement qu’elle a répondu à nos questions :

Vous avez terminé 5ème du Cape Epic en Afrique du sud et ensuite vous avez débuté très fort sur les premières BMC Cup à Schaan et Tesserete. Est-ce que vous êtes satisfaite avec ce début de saison?

Oui, avec le Cape Epic je n’étais pas vraiment contente, mais pas à cause de mes performance, mais plutôt à cause de ma partenaire, qui m’a un peu déçue. Au début ça m’a un peu énervée, mais ensuite j’ai essayé de faire de mon mieux pour la soutenir. Le fait que je sois ensuite tombée malade était vraiment dommage et nous a fait perdre le troisième rang intermédiaire acquis de haute lutte à deux jours de la fin. Ça c’était vraiment dommage !! Mais on s’est battues jusqu’au bout, et c’est aussi bien qu’on n’ait pas dû abandonner, comme c’était le cas en 2013.

La saison dernière a été magnifique, avec le titre de championne suisse, et des victoires sur les BMC Cup et les courses IronBike. Quels sont vos objectifs pour cette année ?

Etre meilleure que l’année dernière 😉 J’aimerai naturellement pouvoir défendre mon titre de championne suisse et de terminer sur le podium au championnat du monde, ce qui ne sera pas évident, mais d’autant plus beau si j’y arrive!!

Ensuite j’aimerai faire de nouveau des tops 15 en coupe du monde XCO, mais avant tout ne pas avoir d’accident et passer de bons moments.

Vous avez gagné deux fois le Grand Raid, qui passe par Evolène. Qu’est-ce que vous pensez de cette région et du parcours des championnats suisses 2015. Est-ce que c’est un parcours qui va vous convenir ?

Pour être honnête, je ne connais pas le parcours et je ne peux pas dire si il est taillé sur mesure pour moi! Mais je pense que les paysages vont être magnifiques  et j’espère que ça aura quelque chose des Swiss Epic, puisque c’était juste parfait, avec des trails sympas, de beaux paysages et un temps super ;-))

Qui sera, selon vous, vos principales adversaires cette année à Evolène?

 Milena Landwing et Ariane Kleinhans seront sans doute les plus difficiles à battre!!


Cette année il n’y a qu’une semaine entre les championnats suisses et les championnats du monde en Italie. C’est pas un peu proche pour faire un excellent résultat sur les deux courses ?

Ça pourrait être pas mal en fait, surtout que les deux courses ont beaucoup de dénivelés. Quoi qu’il en soit je vais essayer de pouvoir donner le meilleur de moi-même sur ces deux courses !

Merci beaucoup et bonne chance pour cette saison!

22682_1654352838121292_8825296930217987767_n

Interview #2 : Johann Tschopp!

Johann Tschopp vient de mettre un terme à une belle carrière sur route, couronnée par une magnifique victoire en 2010 sur le Giro. Mais pas question pour le grimpeur valaisan de ranger le vélo. Il a donc pris l’excellente décision de poursuivre dans le monde du VTT au sein de l’équipe IAM Mountain. Entre deux étapes de coupe du monde VTT marathon, Johann a accepté de répondre à quelques questions:

Johann, tu viens tout juste de participer à tes premières courses VTT avec un premier top-ten en coupe du monde. Tout se passe comme prévu ?

Tout commence bien effectivement. Je suis satisfait de ma 9ème place pour cette première compétition. Je prends mes marques dans ce milieu et me confronte aux meilleurs. Le niveau de la participation au Roc Laissagai était très élevé; en effet, tous les meilleurs se sont donnés rendez-vous dimanche passé pour une répétition générale en vue des championnats du monde qui aura lieu dans cette région l’année prochaine.

Comment est venue l’idée de ce team à deux avec Arnaud Rapillard, dernier vainqueur du Raid Evolénard ? Est-ce que le concept d’équipier est aussi présent dans le VTT  ?

Afin de débuter dans le milieu du VTT, j’ai eu besoin d’un « ouvreur » . Il s’est trouvé qu’Arnaud était le coureur idéal pour ça. En effet, ayant un niveau certain dans le domaine ( palmarès) et une expérience certaine des différentes épreuves, il est d’une aide précieuse dans la préparation des compétitions mais également lors des courses elles-mêmes.

Tu as toujours été un coureur très ambitieux. Quels sont tes objectifs pour cette saison ?

J’ai évidement des ambitions pour cette saison. En premier lieu, les Championnats Suisses à Evolène puis les Mondiaux à Valgardena et enfin le Grand Raid. Cela dit, toutes les courses représentent un objectif en soi… Je mets tout en oeuvre pour arriver au mieux dans toutes mes participations.

Déjà 11 ans depuis ta victoire aux championnats Suisse VTT marathon en 2004. Qu’est ce qui a changé depuis dans le milieu ? 

Le temps passe vite… Depuis toujours je sais que cette discipline me convient parfaitement. Je suis un amoureux de la nature et de la technique c’est donc tout naturellement que je me suis tourné vers cette discipline pour ma fin de carrière… Je n’ai pas encore assez d’expérience pour évaluer les changements qui se sont opérés depuis 2004… D’autant plus qu’à l’époque, les championnats suisses étaient la seule compétition VTT que j’avais effectuée.

Grand Raid_1

Urs Huber à l’interview!

Urs Huber, Champion Suisse en titre de VTT marathon, sort d’une magnifique saison, avec en plus de ce titre, une victoire sur le Grand Raid et une 4ème place au championnat du monde. Comment est-ce que le champion aborde cette nouvelle saison ? Le Raid Evolénard est allé à sa rencontre !

 

C’est seulement début avril, mais tu as déjà pas mal de jours de courses dans le jambe. Comment ça se passe pour toi pour le moment?

Je suis content de ma saison jusqu’à maintenant. Une troisième place au classement général de l’Absa Cape Epic représente un parfait départ dans cette nouvelle saison. Après ça j’ai fait une petite pause et maintenant je suis dans une nouvelle période intensive d’entraînement pour les courses à partir de juin

L’année dernière a été couronnée de succès, avec entre autre un titre de champion Suisse et une victoire au Grand Raid. Quels sont tes objectifs pour cette saison. Tu penses que tu vas pouvoir faire encore mieux?

C’est toujours mon but de progresser chaque saison . Mais c’est sûr que ça ne va pas être facile pour moi de faire mieux que l’année passée! Mes gros objectifs pour 2015 seront tout d’abord de défendre mon titre de champion suisse, de gagner une médaille aux Mondiaux, ce que j’ai raté l’année dernière en raison d’une crevaison qui m’a repoussé à la quatrième place et ensuite, comme d’habitude, d’être devant sur les longues courses en août, comme l’Eiger, mais surtout le Grand Raid. Pour moi le Grand Raid est chaque année la course la plus importante avec les Mondiaux !

Tu seras à Evolène le 21 Juin en tant que champion Suisse en titre. Qu’est-ce que tu penses du Raid Evolénard et du nouveau parcours ?

Je n’ai encore jamais eu la chance de participer au Raid Evolénard, mais j’ai pu voir le parcours sur le site web. C’est pas si long, mais avec de nombreuses montées! Je pense que ç ava être une course très nerveuse dès le départ, et comme tous les championnats, ça sera une course très spéciale! Je sais que le Raid Evolénard est une classique en Suisse Romande et ça va être une course très intéressante et très ouverte!

Quels seront tes principaux concurrents cette année?

Jusqu’à fin juin, Christoph Sauser sera un adversaire coriace. Et Luka Buchli a l’habitude de toujours gagner une médaille lors des championnats Suisse. Ensuite les Romands avec Hugenin et Taramarcaz si ils seront aux départ à Evolène. Et maintenant Johann Tschopp est aussi sur la liste !

En Valais tout le monde parle de Johann Tschopp et de son retour dans la famille VTT après une carrière sur route. Qu’est-ce que tu penses de Johann et de ses chances sur ces championnats Suisse et aux Mondiaux ?

Je ne connais pas vraiment Johann. Bien sûr, je le suivais ces dernières années sur les courses sur route et je connais sa force en montagne et sa popularité en Valais. De ce point de vue le VTT est clairement une bonne discipline pour lui, et aussi bien les championnats Suisses que les Mondiaux ont beaucoup de dénivellés cette année, donc ça devrait bien lui convenir ! Mais je dois aussi dire que dans le passé, ça a toujours été dur pour les cyclistes sur route de gagner des courses VTT dès le départ. De manière générale, c’est une bonne chose pour notre sport que de grands noms et qui plus est un grand professionnel avec une si bonne réputation et un grand team rejoigne le monde du VTT. 

Le Raid Evolénard n’est pas tellement populaire en Suisse Allemande. Qu’est-ce que tu pourrais dire pour convaincre les Suisses allemands à venir à Evolène pour cette course ?

Hmm, pour moi c’est aussi la première cette année… Evolène c’est pas la porte d’à côté pour les Suisses Allemands. Mais j’aime vraiment cette région, puise le Grand Raid passe par là et que j’aime chaque mètre de cette course. Il y a toujours une atmosphère très spéciale à Evolène et le village est très joli. Depuis deux ans je viens chaque été pour une semaine à Evolène pour m’entraîner et aussi me relaxer un peu entre les grosses courses, et je serais à nouveau par là quelques jours cette année! Je me réjouis vraiment pour mon premier Raid Evolénard et je suis curieux de voir comment ça va se passer ! 

raid programme

Le programme du Raid Evolénard est en ligne!

Le programme du Raid Evolénard est en ligne! Vous le trouverez sous sa forme imprimée très bientôt dans les commerces et office du tourisme de la région et chez tous les bons marchands de vélos!

Merci à tous les partenaires qui ont soutenu ce programme en y insérant une annonce!

Vous y retrouverez toutes les informations concernant la course, ainsi que les messages des autorités et des ambassadeurs du Raid Evolénard.

Bonne lecture!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

.

.

 

TVVTVal

Le Raid Evolénard fait à nouveau partie du Trophée VTT Valaisan

Pour la troisième fois cette année, le Raid Evolénard fera partie du Trophée VTT Valaisan, qui regroupe les principales courses VTT en Valais!

Le trophée débutera le 9 mai à Grimisuat et se terminera le 6 septembre à la Tzoumaz!

Le programme complet est le suivant:

  • Samedi 9 mai Grim’Bike Grimisuat
  • Vendredi 22 mai Leuker Bike Challenge, La Souste
  • Samedi 6 juin Randonnaz Bike, Fully
  • Dimanche 21 juin Raid Evolénard
  • Samedi 8 août Tour de Corbyre, Crans-Montana
  • Vendredi 21 et samedi 22 août Grand Raid *
  • Dimanche 6 septembre Tzoumaz Bike
    *hors trophée

Pour les personnes qui participent aux trophée VTT Valaisan, l’inscription au Raid Evolénard se fait en trois étapes:

  1. Inscription au trophée VTT Valaisan sur http://www.trophee-valaisan-vtt.ch/inscription .
  2. Réception d’un message de confirmation avec un code de gratuité
  3. Inscription au Raid Evolénard avec le code de gratuité sur http://performancetiming.ch/en/2015/30-raid-evolenard-championnat-suisse-vtt

 

evolene_wi

Les inscriptions sont ouvertes!

Cette fois ça y est!

Evolène est encore sous la neige, mais les inscriptions pour le Raid Evolénard – Championnat Suisse Marathon 2015 sont ouvertes!

 
inscription

 

N’attendez plus pour rejoindre parmi les inscrits Urs Huber, champion Suisse en titre, Johann Tschopp, leader de l’équipe IAM VTT, ou encore Arnaud Rapillard, vainqueur de la dernière édition du Raid Evolénard!
Et ensuite commencez à vous entraîner pour affronter les 62.5km et 2660m de dénivelé du nouveau parcours en pleine forme!

Website15

Le nouveau site web est en ligne!

Le nouveau site du Raid Evolénard – Championnat Suisse VTT Marathon est en ligne ! Vous retrouverez sur ce site toutes les nouveautés de l’édition 2015, avec bien sûr le Championnat Suisse VTT Marathon, mais aussi les nouveaux parcours, les nouveaux horaires, nos ambassadeurs et nos nouveaux sponsors !

Le championnat Suisse VTT constituera à n’en pas douter la principale attraction du Raid Evolénard 2015, puisque les meilleurs cyclistes du pays seront présents. Urs Huber, champion suisse en titre et vainqueur sortant du Grand Raid, ainsi que Johann Tschopp, qui effectue son retour  au VTT cette année, ont déjà confirmé leur présence !

Au niveau des parcours, les organisateurs ont tout fait pour pimenter l’épreuve, en ajoutant des kilomètres et quelques centaines de mètres de dénivelé pour vous faire encore mieux profiter du cadre magnifique du haut Val d’Hérens. Le grand parcours compte désormais 62.5km pour 2660m de dénivelé alors que le petit parcours compte 35km pour 1300m de dénivelé.

Les parcours pour les enfants ont également été revu, avec désormais des départs des Haudères en début d’après-midi et des parcours de 1.5 à 18km, pour mieux satisfaire les exigences des différentes catégories. Ce changement permettra également mieux aux parents de s’élancer le matin sur le parcours adulte, avant d’encourager les enfants dans l’après-midi ! Comme d’habitude, ces courses restent toujours gratuites pour les kids grâce au soutien de la Raiffeisen !

Pour assurer la promotion de la course et le bon déroulement de ces compétitions, les organisateurs ont cette année la chance de pouvoir s’appuyer sur le soutien de trois ambassadeurs de renom, Alexandre Moos, directeur sportif du team BMC, Johann Tschopp, cycliste professionnel au sein de l’équipe IAM, et Julien Taramarcaz, champion de cyclocross !

Pour organiser ces courses, les organisateurs ont la chance de pouvoir compter sur le soutien de leurs sponsors habituels, mais ont également le plaisir d’accueillir de nouveaux partenaires, comme Bergamont, Urge, et Kinetik.

Dernier détail et pas des moindres, les inscriptions vont ouvrir le 1er mars ! A vos agendas ! Et en attendant, n’hésitez pas à nous suivre sur facebook et à vous abonner à notre newsletter pour rester au courant de toutes les infos concernant le Raid Evolénard et le Championnat Suisse VTT Marathon !

Bonne visite !

Start_111

Le Raid Evolénard reçoit le prix sportif de la ville de Sion!

Le Raid Evolénard vient de recevoir le prix sportif de la ville de Sion dans la catégorie « Compétition d’honneur ». Une belle récompense pour toutes celles et ceux qui s’engagent depuis des années pour cette manifestation.

L’occasion est donc bien choisie pour remercier les très nombreux bénévoles sans qui cette manifestation ne pourrait pas exister!

http://www.sion.ch/…/…/soiree-sedunoise-sport-jeunesse.xhtml