Un dernier week-end chargé avant le Raid Evolénard

Avec la première étape de la Garmin Bike Marathon Classics samedi dans le Tirol du Sud et l'Elsa Bike Trophy le dimanche à Estavayer-le-Lac, les amateurs de VTT marathon étaient bien occupés ce week-end. Et comme pour les spécialistes de la discipline plus il y a de kilomètres à parcourir, mieux c'est, ils étaient nombreux à avoir effectué les deux courses, à commencer par Urs Huber, qui a déjà marqué des points le samedi en vue du classement final de la Garmin Bike Marathon Classics et Konny Looser, qui s'est lui imposé dimanche à l'Elsa Bike Trophy.

Photo Martin Platter & Elsa Bike Trophy

Urs Huber en évidence sur l’Ortler Bike Marathon

Dès le début de course, Daniele Mensi et Juri Ragnoli, les deux leaders italiens ont pris le commandement des opérations en imposant un rythme soutenu. Dans la première montée vers le Pfaffensee, Daniele Mensi a réussi à créer un léger écart sur le duo Ragnoli et Urs Huber qui suivaient de près. Dans la descente suivante et la montée intermédiaire vers le Rojental, un groupe plus important s'est à nouveau reformé et il aura fallu attendre la montée finale vers le Panorama Mösl pour que la décision puisse se faire, lorsque les italiens Ragnoli et Mensi ont durci la course pour s'envoler seuls vers le sprint final remporté par Ragnoli. "Contrairement à l'an dernier, le rythme était plus élevé cette fois-ci, ce qui m'a parfaitement convenu", déclarait Ragnoli juste après avoir franchi la ligne. Le Suisse Urs Huber, troisième, déclarait de son côté : "J'ai essayé de rester au contact dans la dernière ascension. Mais vers la fin, le rythme était trop élevé pour moi. C'est pourquoi je me suis laissé décrocher et je me suis concentré sur la défense de la troisième place. J'ai fait du bon travail. J'ai pu obtenir un bon avantage sur mes principaux adversaires de la Bike Marathon Classics." 

Le Fribourgeois Adrien Chenaux prend une bonne troisième place chez les Suisses, ce qui lui permet également de parfaitement lancer sa saison sur la Garmin Bike Marathon Classics. "Je suis évidemment content de ma course ! La première bosse et ses 1300m d+ ont permis de faire une bonne sélection. Par la suite je suis parvenu à revenir sur Stauffer qui n'a alors pas pu tenir le rythme. Au final il n'aura pas manqué grand chose pour décrocher un top 1o.  Le fait de pouvoir courir de façon aussi constante et de finir troisième suisse est un excellent résultat. J'ai aussi pu avoir la confirmation que ma forme est sur la pente ascendante". Adrien Chenaux se concentre désormais sur le Raid Evolénard et a préféré faire l'impasse sur l'Elsa Bike Trophy. "A ce stade ça me semble beaucoup trop de faire les deux courses et de récupérer avant dimanche prochain. Je préfère cibler les courses et faire le mieux possible à chaque fois ! " 

Esther Süss s’impose chez les femmes

Du côté des femmes, la septuple championne suisse de marathon de VTT Esther Süss n'a pas attendu longtemps pour se détacher, et au sommet de la première montée il était déjà clair qu'un triomphe à Glurns ne pourrait être empêché que par un problème technique ou une chute. Au final Süss s'est à nouveau imposée avec
une avance nette sur les deux allemandes Rebecca Robisch et Janine Schneider. Süss commente : "La première ascension avec ses 1300 mètres de dénivellé était raide pour moi si tôt dans la saison. Néanmoins, elle s'est parfaitement déroulée. Ensuite c'était dur parce que j'ai du rouler longtemps seule face au vent. Dans l'ensemble, c'est un bon début de saison du marathon." 

Konny Looser s’impose sur l’Elsa Bike Trophy

les 60km et les 1790m de dénivelé du parcours de l'Elsa Bike Trophy n'ont permis à aucun des favoris de faire vraiment la différence et au final on retrouve quatre coureurs en moins de 10 secondes. L'arrivée au sprint a souri au Champion Suisse en titre Konny Looser, qui s'impose devant Urs Huber et son coéquipier au sein de l'équipe BiXS Pro Team Hansueli Stauffer. Emilien Barben, du team Bergamont Papival prend une belle cinquième place à un peu plus de trois minutes du vainqueur et termine ainsi meilleurs romand. 

Chez les dames, la neuchâteloise Florence Darbelley, vainqueur en titre du Grand Raid BCVs s'est imposée avec trois minute d'avance sur Ilona Chavaillaz et la Bernoise Antonia Bünder.

Sur le petit parcours on notera la victoire de l'Evolènard Kevin Georges chez les licenciés.

Dans la catégorie Gravel, Christoph Sauser a fait preuve d'autorité pour s'imposer avec près de cinq minutes d'avance sur Fabian Obrist et Yves Corminboeuf, alors que chez les dames, Viviane Spielmann remporte la course devant la valaisanne Caroline Faiss! 

 

Posted in Uncategorized.