Osons les Jeux!

La campagne en vue de la votation sur les Jeux Olympiques est lancée et le débat fait déjà rage sur les réseaux sociaux. Partisans et opposants s’affrontent pour prédire le nombre d’emplois créés, le déficit final, l’impact à long terme ou encore le nombre de médailles que la Suisse pourrait récolter si les Jeux avaient lieu à domicile… Si à ce stade il est plutôt difficile de répondre à ces questions, il y a tout de même quelques certitudes qui ont poussé le comité du Raid Evolénard à s’engager ouvertement dans cette campagne pour soutenir la candidature Sion 2026.

Crédit Photo Sion 2026

Les Jeux Olympiques auront lieu quoi qu’il en soit en 2026

Et au vu de la candidature solide de Sion 2026, basĂ©e essentiellement sur des infrastructures existantes, avec un budget raisonnable, un impact Ă©cologique mesurĂ©, dans le pays berceau des sports d’hiver, on se dit forcĂ©ment que ce serait mieux s’ils pouvaient avoir lieu ici plutĂ´t qu’ailleurs… et si on sait que le budget total des Jeux Olympique est de 2.4 milliards, on ne peut s’empĂŞcher de penser que la Suisse aurait pu couvrir l’intĂ©gralitĂ© des coĂ»ts des Jeux Olympiques simplement avec l’excĂ©dent de 2.8 milliards rĂ©alisĂ© par la ConfĂ©dĂ©ration en 2017. Si la Suisse n’est pas en mesure d’organiser des Jeux Olympiques, quel autre pays peut le faire ?

Les Jeux Olympiques 2026 vont marquer un tournant

Après les excès du passé, avec des Jeux Olympiques organisés dans des stations balnéaires, des régions de montagne où tout était à construire ou dans des pays sans aucune culture des sports d’hiver, le CIO veut clairement revenir à plus de mesure. La candidature de Sion 2026 a donc une belle carte à jouer pour contribuer à ce changement via un projet rassembleur qui regroupe de nombreux cantons et qui va permettre à la Suisse d’être acteur plutôt que spectateur de cette transition.

Les amateurs de sport doivent défendre leur position

C’est une évidence, au fil des derniers mois, entre coup de pied mal placé et autres affaires embarrassantes, les promoteurs du projet ont perdu une partie de leur crédibilité et la communication autour des Jeux peine à leur donner une image positive. Dans ce contexte c’est plus que jamais aux passionnés de sport, aux athlètes, clubs, organisations sportives de se mobiliser et de prendre la parole pour défendre un projet qui donne une réelle opportunité de redynamiser un secteur de sports d’hiver en difficulté en accélérant le renouvellement des infrastructures et qui aura sans doute aussi un impact positif sur la formation de la relève sportive en Suisse.

 

La votation aura lieu le 10 juin…

… et c’est Ă©galement ce jour-lĂ  qu’aura lieu le Raid EvolĂ©nard 2018! Le comitĂ© du Raid EvolĂ©nard veut donc tout mettre en Ĺ“uvre pour pouvoir terminer cette journĂ©e sur une bonne nouvelle pour le sport suisse. Ce d’autant plus que le Raid EvolĂ©nard a dĂ©sormais l’habitude d’accueillir une bonne partie de la relève nordique et alpine, des jeunes qui se lèvent chaque matin pour s’entraĂ®ner en vue de participer un jour Ă  des Jeux Olympiques et qui rĂŞvent dĂ©jĂ  de pouvoir ĂŞtre au dĂ©part d’une des compĂ©titions lors de Sion 2026.

Posted in Uncategorized.