Urs Huber, une saison à oublier…

Après une année 2016 exceptionnelle durant laquelle Urs Huber avait collectionné pas moins de douze victoires, le champion Zurichois n'aura pas réussi à faire aussi bien en 2017, loin de là.  Sa victoire lors de la MB race reste l'unique coup d'éclat d'une saison 2017 minée par la malchance, jusqu'à cette chute lors du Grand Raid BCVs et sa fracture de la clavicule qui l'a contraint à y mettre un terme prématurément. Dans cet interview, Urs Huber nous explique comment il a vécu cette saison et nous annonce ses objectifs pour la saison 2018, dont le Raid Evolénard fera à nouveau partie! 

Photos: Martin Platter

Ta chute lors du Grand Raid BCVs date maintenant de plus de quatre mois. Comment est-ce que tu as récupéré de ta fracture de la clavicule et comment te sens tu?

Je suis maintenant complètement remis des suites de ma blessure et je suis de retour dans mon entraînement normal pour me préparer comme chaque année  pour la prochaine saison.

Je peux m’imaginer que c’était une période très frustrante pour toi. Au moment de ta chute, tu menais le Grand Raid, et tu étais en position d’atteindre les gros objectifs de ta saison, avec entre autre la défense de ton titre de champion suisse et la conquête de la victoire au classement de l’Alpine Cup. Comment as-tu vécu cette période ?

J’avais en effet l’impression lors du Grand Raid d’être finalement de retour au top de ma forme. Au moment de ma chute j’étais convaincu de pouvoir m’imposer.  Durant les jours qui ont suivi la chute, les douleurs étaient tellement fortes que les résultats étaient passés au second plan et mon but était simplement de retrouver la santé. Par la suite ce n’était pas si dur de manquer les courses. J'ai appris pendant cette période qu’il y a des choses plus importantes que les listes de résultats. Avec le recul, je pense même que ces moments difficiles m’ont apporté quelque chose pour le futur.

Malgré cette période difficile, tu as tout de même réalisé  une excellente performance durant cette saison, avec la victoire lors de la mythique MB-Race. Quel bilan tires-tu de cette saison?

La saison 2017 a été assez décevante. D’abord la déception du Cape Epic. Trois mois de préparation et d’entraînements intenses réduits à néant en peu de temps, sans que j’y puisse grand-chose. J’ai eu besoin de pas mal de temps pour m’en remettre. C’est seulement pour mes courses préférées en août; Ischgl, Eiger Bike, Grand Raid et pour les championnats suisses que j’ai retrouvé la motivation nécessaire pour m’entraîner en donnant chaque jour le maximum.  J’étais alors à nouveau en forme, mais malgré tout ça n’a pas marché. Des douleurs au dos lors de l’Ischgl, des problèmes techniques et un abandon lors de l’Eiger Bike et finalement la chute, cette blessure et la fin de saison lors du Grand Raid. J'ai du même coup perdu le maillot de champion suisse sans même pouvoir combattre. C’était dur et inhabituel pour moi, mais la chute a aussi été pour moi une échappatoire à cette saison chaotique. La MB-Race a été le seul point lumineux de l’année. C’était une véritable aventure, avec plus de 7'000 mètre de dénivellation dont je ne connaissais pas le moindre mètre et dix heures de course. Je me remémore forcément avec plaisir de cette épopée ;).

 

Tu vas sans doute bientôt rendre publique ton calendrier de course 2018. Quels vont être tes gros objectifs de la saison?

Le plus important pour moi sera de pouvoir achever cette saison en bonne santé et sans devoir vivre de grosses déceptions comme celles connues lors du Cape Epic 2017. Si j’y parviens, je suis convaincu que je vais atteindre de nombreux objectifs que j’ai en vue : la victoire lors du Grand Raid, le classement général de l’Alpine Cup, le classement général de la Garmin Bike Marathon Classic, le titre de champion suisse et naturellement un Raid Evolénard couronné de succès !

Après votre victoire au Cape Epic 2016, l’édition 2017 a en effet été une grosse désillusion... Est-ce que la stratégie du Team Bulls pour l’édition 2018 est déjà arrêtée ? Est-ce que l’on verra à nouveau la paire Platt / Huber au départ?

La composition des équipes Bulls pour le Cape Epic 2018 sera décidée en fonction de la situation en début de saison et n’est pas encore déterminée.

 

Merci et plein succès pour ta saison 2018!

Posted in Uncategorized.