Le champion suisse Looser devance le champion du monde Lakata et s’adjuge la Classics

Le champion suisse a créé la sensation lors de l’Iron Bike: Le Zurichois s’est non seulement imposé au sprint devant le champion du monde Lakata, mais remporte également pour la première fois le classement général de la série. 6ème de la course le Fribourgeois Adrien Chenaux n'aura donc pas réussi à renverser la situation en sa faveur. Chez les femmes, la championne de Suisse Esther Süss est restée une fois de plus intouchable.

Texte et photos: Martin Platter

La saison suisse de VTT marathon a connu un final haut en couleur: avec sa victoire devant le champion du monde autrichien Alban Lakata, le champion suisse Konny Looser a complètement chamboulé le classement de la Garmin Bike Marathon Classics en passant la 4ème à la 1ère place.

La troisième place de l’Iron bike est revenue au champion allemand 2016 Markus Kaufmann. Suite à une crevaison, Marc Stutzmann de Rüfenacht sur Berne a atteint l’arrivée en quatrième position ce qui lui a toutefois permis de conserver sa deuxième place au classement général de la Garmin. L’ancien leader de la Garmin Hansueli Stauffer a vécu une journée noire. Bien que de toute façon pas en pleine possession de ses moyens suite à un gros refroidissement, le coureur du team Bixs a tout d’abord cassé un essieu dans la première descente avant de subir encore deux crevaisons. Ces différentes mésaventures lui ont fait perdre toute chance de bien figurer au classement et il a finalement rejoint l’arrivée en 8ème position ce qui l’a fait reculer à la troisième place au classement général.

« Après la Swiss Epic et la chute de température survenue la semaine suivante, j’étais pas du tout certain de pouvoir suivre les meilleurs. Mais tout s’est bien passé et je me suis retrouvé finalement seul en tête avec Alban Lakata. J’ai bien sûr aussi bénéficier d’un peu de chance puisque Marc Stutzmann a crevé, mais ça fait partie du sport. Je suis évidemment super content de pouvoir terminer la saison de cette manière. », expliquait Konny Looser a peine la ligne d’arrivée franchie. Alban Lakata déclarait de son côté: « Je me suis vraiment bien senti aujourd’hui et me suis calqué sur Konny Looser, puisque je savais qu’il visait le général. Il a réalisé une grosse course, très engagée et au final j’ai malheureusement perdu au sprint. Mais il a mérité cette victoire et je suis content avec cette deuxième place. » Le troisième de la course, l’Allemand Markus Kaufmann, qui tout comme Lakata découvrait la course était plein d’éloge « C’est certainement pas la dernière fois que je viens courir ici. L’ambiance, les parcours intéressants, et les hauts standards d’organisation de cette course suisse m’ont vraiment plu. En plus il se trouve que l’Iron Bike est a seulement deux heures de route de mon domicile en Allemagne du Sud. »

« Une super fin pour une super saison », résumait Esther Süss, pour qui la course s’est très bien passée et qui au final a encore pu rattraper quatre hommes. La coureuse de 43 ans en provenance de Küttigen, AG, a ainsi remporté une septième victoire à Einsiedeln et un cinquième sacre au classement général de la série de marathon. Les deux places suivantes sont également occupées par la deuxième et la troisième du classement général, à savoir Cornelia Hug et Andrea Ming respectivement. Dans la catégorie fun, Norbert Amgarten a remporté comme prévu une deuxième fois le classement général devant David Tschanz et Lars Zumstein.

Des renversements de situation ont eu lieu dans les deux catégories de la distance moyenne: chez les femmes, la Bâloise Michèle Wittlin a pu détroner Alessia Nay qui doit donc se contenter de la deuxième place devant Alexandra Lehmann. Chez les hommes, Fadri Baradun a profité de la dernière course pour prendre l’avantage sur Remo Fischer.

Posted in Uncategorized.