Jérémy Huguenin avec de grosses ambitions à Evolène

Jérémy est en train de se faire une place parmi les meilleurs spécialistes du VTT marathon. Le neuchâtelois pointe d’ailleurs actuellement à la 6ème place du classement mondial UCI. Lors de la coupe du monde marathon à Singen, il a terminé à une brillante 3ème place, juste devant Urs Huber. Le Raid Evolénard est une course qui lui convient bien, puisqu’il a terminé 2ème en 2013 et encore 5ème l’année dernière lors des championnats suisse VTT marathon, alors qu’il revenait tout juste de blessure. Johann Tschopp et Urs Huber auront de bonnes raisons de se méfier de ce coureur !

 

Jérémy, ta situation a bien changé depuis l’année dernière, puisqu’à la même période, tu commençais tout juste la compétition en VTT après une grosse blessure. Comment te sens tu cette année ?

Oui c'est vrai, contrairement à l'année passée j'ai cette fois pu effectuer une bonne préparation hivernale et j'ai déjà pu prendre le rythme de la compétition puisque j'ai participé à cinq courses (trois cross-country et deux marathons) entre mi-avril et mi-mai. J'ai réussi de belles performances lors de ces courses et depuis j'ai pu effectuer une préparation optimale en vue des échéances du mois de juin. C'est bien sûr une situation plus normale et bien plus idéale qu'il y a une année, mais l'attente de performances est logiquement plus grande aussi. Il y a une année, le fait de pouvoir mettre un dossard en juin était déjà une victoire, je n'étais pas forcément attendu pour jouer les premiers rôles et j'avais tout à gagner ou presque. Aujourd'hui la donne a changé, je fais partie des favoris, il y a plus d'attente autant de ma part que du public et ce sont les résultats des courses qui me rendront satisfait ou pas, et non simplement le fait d'y prendre part. 

Tu as intégré l’équipe BiXS durant la pause hivernale et tu bénéficie désormais d’un statut de semi-pro. Comment est-ce que ce changement a influencé ta préparation et tes résultats jusqu’ici ?

Cela m'a permis de diminuer quelque peu mes heures de travail dans mon fitness et ainsi bénéficier de plages de temps plus larges pour l'entraînement et la récupération. Au sein de l'équipe BiXS Pro Team mes coéquipiers pratiquent la discipline du marathon depuis plus longtemps que moi et il est intéressant d'échanger nos expériences, notamment sur la gestion de l’enchaînement de grandes courses ou de courses par étape. Cela est important pour moi dans l'établissement de mon calendrier de la saison. On s'entend aussi très bien et on essaie chacun de se tirer vers le haut, nous avons dernièrement passé une très bonne semaine ensemble à Majorque.

 

Ta 3ème place à la coupe du monde marathon de Singen, juste devant Urs Huber, laisse entrevoir de belles perspectives pour le championnat Suisse VTT marathon à Evolène. Quels vont être tes objectifs sur cette course ?

Oui cette belle performance procure bien sûr de la confiance et de la motivation pour les prochaines courses. La topographie du parcours est complètement différente à Evolène mais j'apprécie aussi les longues montées et ce parcours devrait me convenir également. J'espère renter avec une médaille de ce championnat suisse.

 

La veille de la course à Evolène tu seras là pour donner des conseils aux jeunes et reconnaître avec eux le parcours. Qu’est-ce qui t’as motivé à prendre part à cette action ?

J'apprécie travailler avec les jeunes, je le fais au sein de mon fitness et occasionnellement aussi avec les jeunes de mon club, le VC Vignoble. Je trouve l'idée bonne et c'est aussi une façon de remercier les organisateurs qui font beaucoup d'efforts pour rendre ce championnat suisse très attractif autant pour les coureurs que pour le public. Bien sûr, faire cette activité le jour précédent la course n'est pas forcément le plus optimal pour le coureur, mais j'ai accepté de jouer le jeu et j'espère que mes concurrents en ont fait de même.

Les championnats du monde auront lieu à nouveau juste une semaine après les championnats suisses. Avec quels objectifs est-ce que tu vas te rendre en France ?

A chaque course, mon objectif premier est de franchir la ligne d'arrivée avec la conscience d'avoir fait le maximum, autant lors de la préparation que pendant la course. Après il y les bons jours et les moins bons jours et dans un bon jour, je serais heureux de terminer dans le top10.

Posted in Uncategorized.